Ma présentation par l’historique : 2006 – 2011, co-admin du site animalzoofrance.net / Début du militantisme

2006 – 2011 : co-admin du site animalzoofrance.net / Début du militantisme

Le 11 août 2006, quelques mois après la disparition du forum sexe-fr, Johnny5, avec le soutient moral de plusieurs zoo, créa le forum animalzoofrance.com puis me pris rapidement comme co-administrateur. Le premier forum « à nous » ! Tenu part des zoophiles pour des zoophiles. Les débuts ont été très modeste. Mais ce n’était pas important ! Le plus important était de pouvoir discuter, rencontrer de nouvelles personnes, débattre, partager nos expériences en toute liberté ! Les organisations de rencontres lors des salons équestre et agricole ont repris de plus bel. Les conseils sur la pratique aussi. Le petit groupe de zoo dont je faisais partis, se réunissait souvent et on était vraiment motivé à ne pas se taire face à cette loi anti-zoo !

Nous avons alors mené quelques actions. Comme par exemple, créer un wiki spécial sur la zoophilie ou encore, la participation au débat publique « Rencontres animal et société ». Nous savions que notre modeste site était déjà visité par des non-zoo, voir même, par des anti-zoo. On était motivé à convaincre les gens ! Mais notre forum n’étant à la base pas tourné vers l’extérieur de la communauté, il y avait dessus des vidéos porno, des annonces de cul, des messages graveleux. Toutes sortent de choses cru qui nous donnait l’impression de nuire à notre discours vers les non-zoo et anti-zoo.

Il faut dire aussi qu’avec le temps, était arrivé sur le forum une population de gens aux préoccupations très différentes des nôtres. Des gens qui n’ont pas la zoosexualité comme orientation principale. Des gens qui n’ont pas comme objectif principal de vivre AVEC leurs animaux et POUR leurs animaux. Des gens pour qui la zoosexualité est une expérience de plus, à faire parmi d’autres. Une expérience de sexualité « extrême ». Souvent placé dans des jeux de domination / soumission par exemple. Il y a même beaucoup de ces gens qui n’ont pas la moindre envie de pratiquer avec un animal. Mais dont le fantasme est de voir une femme pratiquer la zoosexualité.

Toute cette population là n’est pas méchante. Ce sont des gens comme vous et moi. Ils n’ont simplement pas les animaux comme passion centrale de leur vie. Mais attention ! Ça ne veut pas dire que ce sont des tortionnaires d’animaux ou des maltraitant. D’autant qu’une bonne partie d’entre eux ne pourra jamais vraiment pratiquer avec un animal.

Ces gens-là sont hyper majoritaire sur internet. Entre nous, on les appels : les fantasmeurs ou les consommateurs. C’est délicat de coller une étiquette sur toute une catégorie de personnes elles-mêmes bien différentes les unes des autres. Ce qui est certain, c’est que par opposition, nous les « vrais zoophile » (encore une étiquette à la con), n’avons en général strictement aucun intérêt pour ces gens-là. Mais ils étaient là. Sur notre forum. Très présent. Quasiment uniquement dans les annonces de rencontres et dans les vidéos porno.

C’est suite à notre participation au débat publique « Rencontres animal et société » que nous avons probablement été aveuglé par cette idée que nous pouvions peut-être faire changer la société. Nous étions tellement occupés à communiquer vers l’extérieur, que nous avons négligé la raison initiale de la création du forum. Être un espace POUR les zoosexuels avant tout. Nous avons commencé à devenir plus strict sur l’image que l’on pouvait donner. On a d’abord complètement cacher les annonces de cul. Seul les gens qui postaient des annonces pouvaient ensuite voir les annonces. Sans nous en rendre compte, on a mis une forte pression sur le discours de chaque membre afin que tout soit bien « propre » et présentable. J’ai même personnellement poussé cette pression jusqu’en dehors du forum. Sur d’autres sites et blogs où le discours me paraissait nuire à l’image de la zoophilie. Cette pression devenant intenable pour les membres et nous-même, nous avons alors décidé de séparer le wiki (propre), du forum (moins « propre »).

Sur les conseils d’anciens qui voyaient bien notre dérive, mais dont on ne comprenait pas leurs avertissements, nous avons donc relâché un peu la pression en autorisant à nouveau les annonces en public. Mais il ne devait pas y avoir la moindre notion sexuelle dans l’annonce ! Dans le même temps, nous avons mis en avant le wiki comme site principal d’animalzoofrance. Le forum n’apparaissant qu’en second plan.

On ne comprenait pas le discours des anciens qui nous disaient que, quoi que l’on fasse, on restera toujours des pervers aux yeux des anti-zoo. Et que nos efforts pour paraître propre étaient à la fois inutile vis-à-vis des non zoo, et destructeur vis-à-vis des zoophiles. Mais on n’entendait et ne comprenait rien à cela à l’époque. Le forum a continué sa route dans une ambiance parfois inquisitrice.

La règle était la liberté d’expression la plus libre et totale. Ce qui faisait, en contre partie, que certains membres pouvaient se faire pourrir lourdement et à la chaîne par des dizaines d’utilisateurs suivant le mouvement. Bref, du pugilat. Du lynchage. Il suffisait qu’un nouveau membre s’exprime de manière assez gauche pour que toute une nuée agressive lui tombe dessus. S’empressant de lyncher pour ne pas être eux-mêmes lynché. Il n’y avait pas non plus de règles universelles, s’appliquant à tous. C’était juste la loi du plus fort en gueule et des amis. Et à défaut la loi du bouton de modération. Nous étions les plus fort forcément. Tout le temps.

Jusqu’au jour où, certains événements dans la vie réelle, mais aussi sur le forum, ont profondément remis en causes certaines convictions et motivations de johnny5. C’est lui qui était le vrai dirigeant du site, mais aussi un des plus gros contributeur en temps pour le site.

C’est alors qu’il a décidé d’arrêter le forum et de proposer, aux membres de notre petit groupe, de reprendre le forum. Et que faute de repreneur, le forum serait verrouillé. Toujours accessible, mais en lecture seule.

Laisser un commentaire