Ma présentation par l’historique : 2011 – 2016, webmaster des sites zeta-fr.net et animalzoofrance.net / Virage vers une gestion plus sociale

2011 – 2016 : webmaster des sites zeta-fr.net et animalzoofrance.net / Virage vers une gestion plus sociale

C’est à ce moment, le 22 juillet 2011, que j’ai proposé de reprendre le forum sur un nouveau domaine, zeta-fr.net. Cette fois-ci, la séparation entre le wiki et le forum devenait concrète. Animalzoofrance.net d’un côté, et zeta-fr.net de l’autre. Deux sites différents avec deux gestions différentes.

Cette séparation étant claire, libérant ainsi le nouveau forum, mon souhait était de faire un forum plus ouvert. Libéré de l’obligation de donner une « bonne image ». Un forum orienté en premier vers les zoosexuels et seulement en second, vers les non-zoo. Je voulais retrouver l’ambiance que j’avais connue sur le forum sexe-fr.com et faire re-participer les anciens que j’y avais connus.

Les annonces ont été libérées, les vidéos, images et liens aussi. Même si ces nouvelles sections ne représentaient que 3 sections sur les 13 du forum, j’ai essuyé de très nombreuses critiques pour cela. Des commentaires durs qui m’ont touché. Comme quoi aucun « vrai zoo » n’avait fait la « promotion » du porno avant moi. Comme quoi je salissais la charte « ZETA » en la bafouant. J’en passe des pires et des meilleurs. Mais la vérité est que j’avais fini par comprendre le discours de certains anciens, et je savais qu’il fallait absolument s’ouvrir, apaiser et aussi mélanger les populations. Les « vrais zoo » avec les autres. Certains sont partis. Estimant la nouvelle mouture du forum trop dépravé. Mais d’autres sont venus, grâce à cela j’espère.

J’ai aussi créé un règlement, inspiré des règlements d’autres forum. Un vrai règlement qui s’applique a tout le monde. Membre, modérateur, anciens et admin. Je ne prétends pas que tout le monde a toujours été traité avec équité et respect. Mais j’ose espéré que cela a été le cas le plus souvent possible. Ce règlement a aussi suscité beaucoup de critiques. Certains ont même cru qu’il avait été fait spécialement contre eux. Avec le recule, je me dis que cela a été peut-être une trop grosse marche. Un trop gros changement. On passait d’un forum où depuis des années, chacun avait toute liberté de pourrir qui il voulait, à un forum où l’agressivité était interdite et où tous les problèmes devaient se régler discrètement afin de préserver l’ego de chacun. Même au niveau de la modération, j’ai dû user de stratégie pour obliger chaque modérateur à rester courtois dans son travail. Mais sans que ça n’ait l’air d’une obligation. Car ce sont des gens qui font un vrai travail bénévole. En cela, les « messages type », que j’avais pré-écrit pour chaque cas de modération, m’ont beaucoup aidé. Les modérateurs n’avaient plus à faire attention d’écrire un message poli malgré leur agacement. Ils n’avaient plus qu’un code à mettre.

Avec le temps, la sauce a fini par prendre. La plus grande ouverture du forum a permis de brasser beaucoup plus de monde. Des gens qui majoritairement ne nous intéressaient pas du tout certes, mais qui se cantonnaient dans la section d’annonces et n’étaient donc pas gênant. Des gens qui, j’ose croire, pouvaient aussi s’informer sur notre sexualité telle que nous la vivons. Avec nos animaux, dans le respect et le soucis de leur bien-être. Plus de monde, ça voulait aussi dire une bien meilleure visibilité dans les moteurs de recherches. C’est drôle. On a toujours voulu promouvoir notre discours sur une zoophilie respectueuse, mais c’est en ouvrant le forum aux choses d’apparence moins « morale » que l’on a pu avoir la meilleure visibilité. On a eu des périodes avec 80 à 140 messages par jour. Parfois plus. Et entre 10 et 20 inscriptions par jour. C’était énorme à notre petit niveau. Je suis persuadé que cette plus grande ouverture a aussi permis à des gens au discours un peu trash, de se sentir suffisamment à l’aise pour poser des questions et écouter nos conseils et méthodes. Et ainsi, d’éviter les problèmes pour l’humain ou l’animal avec de mauvaises pratiques.

Un autre élément m’a convaincue d’avoir fait le bon choix d’orienter le forum vers une plus grande ouverture. Un jour, on a découvert que notre forum a été cité par le site de la SPA. Il était nommé dans un texte où la SPA critique l’action des zoo allemand lorsque leur législation a changé. Suite à cet article, on a vu arriver sur notre forum des quantités dingue d’anti-zoo venu pour nous insulter et nous menacer. Une réaction à laquelle on est habitué maintenant. Sauf que, dans le secret des conversations privées, il a été possible de convaincre plusieurs de ces anti-zoo que finalement, ils se trompaient sur nous. Que finalement, on avait les mêmes ennemis ! Les tortionnaires d’animaux, les violeurs, les sadiques et autres tarés. Ils ont pu voir que l’on était vraiment des gens normaux, des amoureux de nos animaux. Que l’on connaît vraiment leurs désirs, leurs besoins et leur bien-être. Bien-sur, aucun de ces ex-anti-zoo n’ont pu le dire publiquement. Car ils auraient clairement été discrédité par leur communauté de Protection Animale (PA). C’est d’ailleurs un phénomène qui est remarquablement expliqué dans l’article « lyncher pour ne pas être lynché » qui raconte la mésaventure du professeur Peter SINGER, ex leader de mouvement de PA.

Bref, cette expérience m’a montré à quel point les anciens avaient raison depuis le début. Il fallait libérer le forum. On ne doit pas chercher à travestir ce que l’on est. On doit être le plus vrai possible et ne pas se soucier de trop de notre image.

Le forum a continué sa route. Avec plus ou moins d’embûche. Il y a eu de nombreuses crises. De grosses crises internes qui m’ont beaucoup usé. Ne pas être touché par des attaques très personnelles de gens qui me connaissent très bien, c’est très difficile. Finalement, on n’oublie pas, on accumule. Et ça use. Par-dessus ça, j’ai eu la mort d’un de mes chevaux. Je n’avais jamais vécu ça auparavant. J’ai vraiment compris que j’avais passé trop de temps à gérer le forum plutôt que de passer du temps avec mon cheval. La mort d’un être aimé, c’est fou comme ça fait relativiser les choses d’un coup. Brutalement. Je me suis dit alors, qu’il fallait vraiment que j’en fasse moins sur le forum.

Depuis ma reprise, j’avais créé une section cachée. Une section de consultation pour l’administration du forum. Un endroit où une trentaine de membre donnaient un avis uniquement consultatif sur la gestion du forum. Après la mort de mon cheval, j’ai voulu donner un véritable pouvoir de décision à cette section. Faire en sorte que ce soit elle qui dirige vraiment le forum. J’avais mis tout un système de débats et de vote en place. Mais ça n’a pas fonctionné. Certainement que trop peu de gens sont vraiment près à s’engager réellement et à débattre de leurs idées. Ce n’est pas dans le caractère de tout le monde.

Hasard de calendrier, dans le même temps est réapparu « X ». Je ne préfère pas m’étaler sur sa personne pour éviter de jeter du sel sur les plaies. Mais en gros c’est un jeune que l’on connaît depuis des années et avec qui plusieurs d’entre nous on eu des soucis. C’est quelqu’un qui par contre à toujours été très très actif et très militant. Même si l’efficacité de ses action concrète pouvais être discutable. Affirmant qu’il avait changé, et voyant qu’il était clairement ultra motivé, j’ai trouvé que c’était une bonne idée de l’intégrer dans la section d’administration. J’ai dû longuement débattre pour réussir à le faire accepter dans la section. Le vote a été juste mais c’est passé. Il a aidé à modérer le forum pendant un an. Mais sa présence ne passait vraiment pas auprès de certains. Qu’importe, ils étaient minoritaires. J’ai beaucoup beaucoup discuté avec « X ». J’ai vraiment cru qu’il s’était complètement apaisé et assagit. J’étais persuadé qu’il pouvait être moteur sur le forum à ma place. Être un moteur, mais continuant de respecter les décisions du forum d’administration. Puis il y a eu encore d’autres crises internes. Les choses se sont enchaînés de pire en pire. Puis, à tord ou à raison, « X » est devenu odieux et tous mes espoirs ont été douchés… Presque un an et demi d’investissement personnel pour RIEN. J’étais vraiment dégoutté et abattu. Dans le même temps, tous les râleurs qui étaient contre lui depuis le début me sont tombés dessus. Me reprochant de lui avoir donné une chance. C’est tellement facile de critiquer quand on n’a pas les problèmes concret d’une gestion. Je ressentais juste une énorme ingratitude. Avec tout le temps que j’ai sacrifié pour ce site. Cherchant parfois pendant des jours des solutions contre les cyberattaques des anti-zoo.

Avec le départ de « X », beaucoup de membre du forum d’admin se sont réveillés un peu. J’ai cru alors qu’ils auraient pu diriger le forum tous seul. Même privé d’un élément moteur et archi motivé comme « X ». J’ai fait plusieurs essais en ne me connectant plus pendant des mois. Croyant que c’était mon omniprésence qui bridait les initiatives des gens. Mais rien ne bougeait. Rien ne changeait. Je pense que Johnny5 a raison. Les gens ne s’investissent vraiment QUE lorsque l’objet de l’investissement leur appartient. J’estime avoir tout fait pour que zeta-fr s’auto-gère. Mais finalement, un site ne fonctionne que lorsqu’il y a 1 ou 2 personnes qui dirigent vraiment. Qui décident en écoutant les autres certes. Mais qui décident tout de même. Qui animent tout le temps. Qui sont habités par cette mission d’information et de relation au sein de la communauté zoo. Des gens moteur et archi motivé.

Mon souhait de revivre ce que j’avais vécu sur sexe-fr était parti en fumé. Les anciens de sexe-fr ne re-participaient pas plus que sur l’ancien forum animalzoofrance. J’ai mis tout ce temps pour comprendre qu’ils ne participent plus comme en 2002 parce qu’ils avaient tout simplement vieilli. Et moi aussi. Là où la perspective de rencontrer un nouveau zoo m’enchantait, je ne vois plus aujourd’hui que les potentiels problèmes que ce nouveau va m’amener. Là où le récit de pratique d’un zoo me passionnait, je ne vois plus qu’un pavé de banalités inintéressantes.

C’est maintenant clair. En 14 ans, mes intérêts ont évolué. Avant 2002 je ne voulais pas monter à cheval, car je considérais ça comme leur faire du mal. Je ne voulais pas connaître trop leur fonctionnement pour ne pas casser leur magie à mes yeux. Aujourd’hui, je sais que c’est en travaillant avec eux que l’on peut atteindre une véritable fusion. Que c’est en les connaissant parfaitement qu’on peut encore plus les aimer. Oui en 14 ans mes intérêts ont évolué. Et c’est le cas aussi vis-à-vis de la communauté zoo.

1 Commentaire

  1. ancien

    Bien sages ces anciens …

Laisser un commentaire